samedi 28 février 2015

Les grandes grandes vacances - Les décors

Dessins de Régis Maillet et couleurs de Frédéric Bontemps.



La cabane d'Ernest et Colette

La cabane vue de l'intérieur

La chambre d'Ernest et Colette

La ferme des Morteau

La maison des grands-parents d'Ernest et Colette

La maison des grands-parents d'Ernest et Colette

La sortie du village

Une route de campagne

Vue générale sur Grangeville

Vue sur le village de Grangeville depuis la mer

Les grandes grandes vacances - Les personnages

FERNAND
Il a 14 ans et vient d'Alsace. Sa famille a fui cette région par crainte de l'invasion Allemande et a rejoint la Normandie, pays natal de son père. Son fort accent lui vaut immédiatement l’inimitié des Morteau et la défiance de l’épicier Tissier. Ça lui permettra de tisser des liens très forts avec Ernest et Jean.


dimanche 22 février 2015

Les grandes grandes vacances - Trois sorties en avril

Titre: Les cahiers d'Ernest et Colette 1939-1944
Auteur(s) : Pascale Hédelin
Edition : Bayard Jeunesse
Date de parution : 10/04/2015
Nb de pages : 96
Dimensions : 17 cm X 22 cm
Collection : Les grandes grandes vacances
ISBN : 978-2-7470-5139-2


Ernest et Colette racontent tour à tour la vie en Normandie pendant la Seconde Guerre mondiale. Les illustrations viennent du dessin animé du même nom. Les quatre cahiers contiennent une présentation historique du conflit accompagnée de photos d'archives.
©Electre 2015

Titre: Les grandes grandes vacances - Tome 1 - Une drôle de guerre
Auteur(s) : Michel Leydier
Edition : Bayard Jeunesse
Date de parution : 10/04/2015
Nb de pages :112
Dimensions : 18 cm X 13 cm
Collection : Les grandes grandes vacances
ISBN : 978-2-7470-5140-8



Titre: Les grandes grandes vacances - Tome 2 - Pris dans la tourmente
Auteur(s) : Michel Leydier
Edition : Bayard Jeunesse
Date de parution : 10/04/2015
Nb de pages :112
Dimensions : 18 cm X 13 cm
Collection : Les grandes grandes vacances
ISBN : 978-2-7470-5141-5



mercredi 18 février 2015

Les grandes grandes vacances - Les personnages

JEAN
Jean, 12 ans, fils du maire, est le premier à se lier d'amitié avec Ernest. C'est un garçon cultivé, à l'esprit vif et doté d’un humour un peu pince sans rire. Plutôt bourgeois, il est courageux et n'hésitera jamais à mettre la main à la pâte. Il est respecté des autres enfants même si au début, il est loin d'être ami avec les Morteau. Au moins, ils le laissent tranquille. Au début, il n’aime pas Muguette qu’il voit comme une « sorcière »...


vendredi 13 février 2015

Deux planches, en vente, chez Sotheby's...

Prochaine vente chez Sotheby's à Paris le 7 mars 2015 à partir de 14h30.
76, rue du faubourg Saint-Honoré – 75008 Paris.

Catalogue de la vente ICI

La planche n° 61 du Journal d'un Ingénu
Encre de chine sur papier
Format 29,7x42
Année 2008
Estimation: 4000 – 5000€
 
copyright : Sotheby's/Artdigitalstudio.

copyright : Sotheby's/Artdigitalstudio.

copyright : Sotheby's/Artdigitalstudio.



La couverture de la version Bruxelloise Spirou, Journal d'un slumme kadei.
Encre de chine sur papier
Format 37x35
Année 2012
Estimation 8000 - 10000€

copyright : Sotheby's/Artdigitalstudio.
copyright : Sotheby's/Artdigitalstudio.
copyright : Sotheby's/Artdigitalstudio.


jeudi 12 février 2015

Les grandes grandes vacances - Les personnages

MUGUETTE
Elle a 13 ans et est d’une maturité stupéfiante. Muguette est téméraire, sauvage et volontaire. Elle vit avec son père, ramasseur de varech (algues). Elle tient une place à part dans la communauté : sa maman, beaucoup plus jeune que son père, est morte en couches. Son père, taciturne, solitaire et un peu rebouteux, est considéré par certains comme un sorcier dont il faut se méfier. Les rumeurs les plus folles courent à son sujet, ce qui n’aide pas Muguette à s’intégrer. Pourtant, elle est ouverte, très dégourdie et sait se défendre. Les enfants du village la craignent et la surnomment « La vraiq » à cause du métier de son père...


mercredi 11 février 2015

Les grandes grandes vacances - Les personnages

PIERRE MORTEAU
C’est le grand-frère de Marcelin et Gaston (et donc le fils ainé de Jeanne). Depuis que son père est mort, des suites d’une intoxication au gaz moutarde, après la Grande guerre, c’est lui l’homme de la maison.


mardi 10 février 2015

Les grandes grandes vacances - Les personnages

JEANNE MORTEAU
C’est la mère de Marcellin, Gaston et Pierre. C’est une fermière énergique, maternelle et pragmatique. Elle a une bonne humeur communicative mais la main leste. Elle ne demande pas deux fois les choses. La Grande guerre lui a pris son mari et elle tient la ferme seule grâce à l’aide de ses trois garçons.


lundi 9 février 2015

Les grandes grandes vacances - Les personnages

MARCELLIN ET GASTON
Marcellin, 12 ans et Gaston, 8 ans, sont les deux fils de Jeanne Morteau, la fermière. Déconneurs et débrouillards, leur relation à Ernest et Colette sera faite de défis et de méfiance au début. Peu à peu, ils s’apprivoiseront mutuellement et finiront même par s’apprécier. Ils sont rustres, bruts de décoffrage mais ils ont un sens profond de la famille et de la solidarité. Et une large connaissance de la nature ! Gaston fait comme lui dit de faire son grand frère mais il a quand même un petit faible pour Colette et ils seront assez vite très copains.



dimanche 8 février 2015

Les grandes grandes vacances - Les personnages

PAPILOU
René a 55 ans. C'est le grand-père d'Ernest et Colette qui l'appellent "Papilou". Bourru et besogneux, il parle peu mais bien. Il transmettra à ses petits-enfants sa passion du travail bien fait. Il peut sembler bourru au premier abord, il ne mâche pas ses mots et a la remarque leste. Mais il n’est pas injuste. C’est la dureté des hommes d’avant. On ne fait pas de chichi, c’est tout. Soldat durant la première Guerre mondiale, il n’apprécie guère la présence des Allemands et la multiplication des réquisitions. Il a conservé de la Grande guerre une espèce de pessimisme.


samedi 7 février 2015

Mise à jour, de la bibliographie

Deux nouveaux ouvrages viennent d'intégrer la bibliographie.
Rubrique Ouvrages Collectifs


Tu mourras moins bête* -  Quoi de neuf Docteur Moustache? Tome 2  
Scénario et dessin Marion Montaigne Interventions de 21 auteurs: (par ordre d'apparition) Singeon, Christophe Gaultier, Dorothée de Monfreid, Lisa Mandel, Pochep, Aude Picault, Ohm, Olivier Texier, Anne Simon, Émile Bravo, Vince, Marion Amirganian, Vincent Caut, Mathias Martin, Alfred, Louis Clichy, Balak, Sylvain Marc Nicolas Wild, Gad et Clotka. 
Participation d’Émile Bravo à la page 107 - Comment le corps traque les virus.
Éditions Ankama - 2012








La Pastèque 15 ans d'édition
Intervention à la page 111 Dessin inédit pour la réimpression d'Ivoire  
Éditions La Pastèque - 4ème trimestre 2013 (octobre 2013)




Les grandes grandes vacances - Les personnages

MAMILI
Émilie est la grand-mère d'Ernest et Colette, qui l'appellent tendrement "Mamili". Cette maîtresse femme de 57 ans n’a jamais quitté son village ni sa maison, où elle est née. Ancrée dans la réalité, elle est robuste et travailleuse. Elle aime bavarder. L’arrivée des soldats allemands et les difficultés de l’Occupation lui apprendront à tenir sa langue. Très douce avec les enfants, elle arrondit toujours les angles et prend leur défense bec et ongles.


vendredi 6 février 2015

Les grandes grandes vacances - Les personnages

ERNEST
Il a 10 ans (au début de la guerre), c’est un garçon doux, fin, attentif, joyeux. À la campagne, il se révèlera beaucoup plus courageux et débrouillard qu’il ne le croyait. Il se rapproche très vite de sa petite sœur Colette dont il devient le protecteur. Il a un cœur pur, un grand sens de la justice et n’est pas de nature soumise malgré des apparences d’enfant bien élevé. Il a du vocabulaire, est très observateur et fin psychologue.


jeudi 5 février 2015

Les grandes grandes vacances - Les personnages

COLETTE
Elle a 6 ans au début de la guerre. Espiègle et charmante, la vie à la campagne fera naître en elle une passion pour les animaux, mais aussi pour la nature où elle aime flâner et partager des aventures avec Ernest, son grand frère. Son plus jeune âge va rendre sa séparation avec sa mère plus difficile mais une très jolie relation de complicité se nouera avec Mamili, sa grand-mère chérie. Elle est vive, intelligente, et elle a la langue bien pendue !


mercredi 4 février 2015

Les grandes grandes vacances

Le Mot du producteur : Les Armateurs 

« Nous avons rencontré Delphine Maury au festival d’Annecy en 2010 et avons immédiatement été séduits par son projet LES GRANDES GRANDES VACANCES. 
Un projet pour les enfants, mais qui parle d’un sujet grave à hauteur d’enfant tout en gardant de l’humour et de la tendresse. Un projet intelligent.

Les GRANDES GRANDES VACANCES racontent le télescopage de l’enfance et de la guerre, sujet douloureux et embarrassant à traiter pour une série dédiée en priorité aux 6-10 ans mais sujet qui s’invite tous les jours, sur tous les médias, de façon quotidienne et brutale. Sans la moindre précaution, l’actualité impose des images de guerre dures et souvent traumatisantes et notre seule réponse trop facile est le plus souvent de tenter d’écarter le regard des enfants ou de faire comme si cette réalité n’était pas la leur, ne les concernait pas.

Dans LES GRANDES GRANDES VACANCES, Ernest et Colette vont être confrontés à l’inexorable progression de la guerre. Comme un orage qui gronde au loin, qui s’annonce d’abord par quelques beaux éclairs fascinants puis éclate avec violence et fracas. Au cœur de la tempête, il faut contenir sa peur et conserver un minimum d’insouciance pour ne pas céder à l’angoisse de cette météo extrême.
Et pour évoquer cette relation cruelle de l’enfance et de la guerre, les auteurs ont choisi de raconter la seconde guerre mondiale vue à travers le regard de ces deux enfants. Une façon intelligente de dire la guerre dans une série dédiée à la jeunesse en jetant un pont entre les arrières grands-parents et les enfants d’aujourd’hui.
L’originalité de cette série, c’est d’être basée sur des témoignages réels de personnes qui avaient entre 5 et 15 ans à l’époque de la guerre. Ce sont leurs histoires qui ont alimenté les aventures d’Ernest et Colette.»